L'histoire

Situé dans un quartier bien établi de Toronto ouest, cette rénovation et cette extension modernes à une résidence existante, construite dans les années 1920, se concentrent sur le maintien de l’équilibre entre le nouveau et l’ancien. La conception extérieure de la demeure prend en compte la prédominance de maisons unifamiliales voisines en s’alignant sur leur échelle, uniforme, et leurs lignes horizontales juxtaposées pour ajouter un deuxième étage, un ajout de trois étages à l’arrière et des intérieurs clairement modernes.

La chaleur du bois extérieur et de la brique recyclée contraste avec les panneaux en métal gris, le revêtement de métal et le stucco lisse gris, ce qui crée un jeu intéressant entre le nouveau et l’ancien. Avec un escarpement entièrement boisé de 80 pieds à l’arrière, l’ajout se concentre sur les points de vue sur la nature environnante tout en portant aussi une grande attention aux lignes de vue des demeures voisines.

La forme propre et simple de cet ajout agit tel une toile de fond à la nature plus traditionnelle et structurale du devant de la maison. L’espace ouvert à l’arrière, de double hauteur, se présente comme le centre de la demeure et comprend des fenêtres soigneusement placées pour avoir le maximum de vue sur l’escarpement. Les fenêtres, semblables à des fenêtres à fente et disposées de façon aléatoire, sont spectaculaires et créent un jeu d’ombres joueuses qui pénètrent profondément dans l’espace.

La conception de la maison emprunte également à celle des bâtiments écologiques en matière durable. Elle permet de résoudre les problèmes de durabilité en utilisant les principes solaires passifs, la récupération de l’eau, des systèmes mécaniques efficaces et la réutilisation de matériaux de construction récupérés.

Crédits
Construction – SCE Construction – Tony Smith
Photography - Arnal Photography
Structural Engineer – Sawyer, Duncan Engineering Ltd.