L'histoire

L’histoire: Située au coeur de Leslieville, cette demeure Torontoise témoigne à la fois du passé industriel du quartier et de son avenir centré sur la famille. Par son architecture elle contraste avec son environnement et vient maintenir une certaine tranquillité dans une atmosphère parfois tendue. Ces derniers temps, Leslieville est un quartier tranquille, avec ses grands restaurants, ses magasins et son transport public facile d’accès ont attiré de nombreuses jeunes familles et sa “nervosité” a maintenu les prix de l’immobilier abordable.  
"Le résultat est une recette pour la communauté fondée sur le minimalisme et l’individualité..."
La maison Phénix repose sur un terrain étroit, entouré par un mélange de restaurations datant du siècle dernier, recouvertes de revêtements vinyle des années 60, et de logements modernes. Le volume en porte-à-faux de la maison et son revêtement en acier Corten la démarquent sans mal de ses voisines tout en renforçant la couleur et le caractère du paysage urbain existant. L’ensemble de la conception est basée sur l’interaction de 3 volumes. Le 1er étage, un volume revêtu de cèdre carbonisé qui suit l’empreinte originale de la maison, a été repensé pour cuisiner et se divertir. Un système de portes à 2 battants casse la frontière entre la cuisine et le patio et permet à l’espace intérieur de s’étendre de façon transparente dans l’arrière-cour privée. Le volume des 2ème et 3ème étages revêtus de Corten contient les espaces de vie ainsi que les chambres à coucher, le tout en porte-à-faux au-dessus du rez-de-chaussée pour ajouter de l’espace au sol. Un mur-rideau “collage” de 18 pieds fait face au nord en direction de la rue permettant ainsi à la lumière indirecte de remplir les espaces. À l’arrière de la maison, une terrasse sur le toit orientée au sud plafonne le volume de la cuisine et de la chambre et constitue un refuge extérieur privé pour la suite parentale. Dans toute la maison, les matériaux ont été choisis dans le but de réduire l’entretien et optimiser le plaisir. Le bois et l’acier sont utilisés à l’extérieur pour leurs qualités de conservation naturelles et leur capacité à vieillir avec grâce. La lumière, l’ombre et le mouvement des personnes animent les espaces minimalistes, prêtant un objectif en perpétuel changement permettant d’apprécier les espaces. Produit de ses environs et du style de vie de ses occupants, la maison Phénix maintient en équilibre l’individualité et la communauté, le brut et le raffiné, et se positionne comme le signe d’une nouvelle vie et de nouveaux commencements dans un quartier de Toronto en rapide évolution.

Crédits
Photographie: Daniel Voshart