The Story

Les édifices ont leurs histoires, Que ce soit à travers les histoires, les propriétaires et les échéances, chaque couche révèle une nouveauté et aussi le caractère de qui nous sommes mais nous rappelle également de quoi nous sommes séparés. Pour certains bâtiments, l'histoire est courte, agrémentée de quelques propriétaires et aboutit à une possible disparition. D'autres sont chéris, enracinés dans le tissu urbain, emblématiques et indissociables, dans l'attente de leur prochaine renaissance.
"Les éléments bancaires familiers aussi démarreront une nouvelle vie étant donné qu'ils sont reprogrammés pour amener les utilisateurs en coulisses..."

Le 62, rue Sparks, à Ottawa, a été le théâtre d'une telle histoire. Une histoire qui a débuté en 1869 avec la conception d'une bijouterie. Spécialisée dans la vente de montres, bijoux et coutellerie, la boutique a connu un grand succès et y a prospéré. Vers 1900, le propriétaire initial a vendu sa compagnie et le magasin a été relocalisé à un autre endroit de la rue Sparks, présentant une occasion pour une nouvelle histoire de se révéler à travers la Banque impériale du Canada qui a acquis l'espace pour ouvrir leur nouvelle succursale à Ottawa.

Aujourd'hui, le 62, rue Sparks sera le prochain site à contribuer à la scène de restauration progressive d'Ottawa. La conception de l'espace utilisera des indices visuels de la structure patrimoniale existante tout en introduisant une approche nouvelle pour ce qui est de la disposition et de l'expérience spatiale. Les matériaux seront à la fois contemporains et classiques, évoquant des sentiments de familiarité et de confort dans un espace de splendeur. La conception célèbre l'édifice existant en utilisant les changements d'échelle pour amplifier des éléments tels que les hauts plafonds tout en gardant les clients les pieds sur terre dans des sièges décontractés et accueillants. Les éléments bancaires familiers connaîtront également une renaissance puisqu'ils auront comme vocation d'amener les clients en coulisses et de célébrer la beauté de sa fonctionnalité d'origine.

CREDITS
Photographie: Archer Baldo